Les règles de sécurité à appliquer en utilisant une nacelle élévatrice

nacelle élévatrice
Les nacelles élévatrices facilitent le travail en hauteur. Ces appareils de levage peuvent accueillir une ou plusieurs personnes. Pour prévenir tout risque de chute, leur manipulation doit être réservée à des opérateurs ayant suivi une formation leur permettant de connaître et de respecter scrupuleusement les règles d’utilisation.

Un personnel formé à la manipulation des nacelles élévatrices

Une nacelle élévatrice ou plateforme élévatrice mobile de personne (PEMP), comme celles présentées sur le Blog nacelle Elevah, est un équipement qui est composé d’une plateforme installée sur une structure extensible. Cette structure est fixée sur le châssis et, selon les modèles, peut être constituée de bras ou de flèches (simples, télescopiques ou articulés). La plateforme est entourée par un garde-corps et elle peut être déplacée pour se positionner à l’endroit où les travaux doivent être exécutés. Il existe différents types de nacelles élévatrices :

  • Des petits modèles qui sont souvent employés par les préparateurs de commande dans les entrepôts.
  • Des nacelles avec un panier extensible utilisées dans les usines, les salles de sports…
  • Des nacelles pour l’usage extérieur qui peuvent s’élever à de grandes hauteurs.
  • Des nacelles spéciales conçues pour des travaux spécifiques.

En France, il existe un certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES). Ce certificat n’est pas obligatoire, mais son obtention atteste des connaissances et du savoir-faire de la personne chargée de la conduite d’une nacelle élévatrice, telle que le Blog nacelle Elevah. La formation pour manipuler une PEMP aborde plusieurs thématiques comme :

  • Les différentes classes de nacelles (PEMP 1, PEMP 2…).
  • La stabilité d’une nacelle élévatrice.
  • Les règles de sécurité qui sont liées à l’utilisation des PEMP.
  • Les vérifications qui doivent être faites avant l’usage d’une nacelle élévatrice, quelle que soit sa catégorie.

Cette formation est très importante, car il faut savoir qu’en cas d’accident, la responsabilité de l’entreprise utilisatrice de la nacelle élévatrice peut être engagée si son opérateur n’est pas en possession d’un CACES.

Une inspection rigoureuse de l’environnement avant l’installation de la nacelle élévatrice

L’emplacement de la nacelle peut être une source de risques majorés, particulièrement si des conducteurs électriques se situent dans la verticale de la nacelle. Dans ce cas, il faut soit maintenir une distance de sécurité suffisante, soit isoler les conducteurs, soit couper le courant durant toute la période des travaux. En cas d’installation à l’extérieur, il faut s’assurer de la parfaite stabilité de la nacelle au niveau du sol. Le terrain ne doit pas être instable ni présenter des enfoncements qui pourraient contrevenir à l’équilibre de la machine. Des stabilisateurs doivent être positionnés selon les recommandations du fabricant et il ne faut pas utiliser la nacelle les jours de grand vent. Il convient également de signaler la zone de travail pour que les passants ne puissent pas circuler à proximité de l’appareil de levage.

Un respect strict des consignes de sécurité

Il est primordial de ne pas dépasser la charge nominale du blog nacelle Elevah. Les poids doivent être réparties au mieux et de préférence au centre de l’appareil de levage. L’opérateur doit rester à l’intérieur du panier de travail et il lui est formellement interdit de s’asseoir sur les garde-corps. En aucun cas, il n’est autorisé à quitter la nacelle en cours d’emploi. S’il ne peut pas atteindre un point précis sur lequel il doit travailler, la nacelle doit alors être déplacée. Le nombre de personnes nécessaires pour l’utilisation d’une nacelle élévatrice doit être scrupuleusement respecté en fonction des critères suivants :

  • Les nacelles de type 1 (nacelles-araignées et nacelles télescopiques) exigent la présence de deux personnes (un opérateur manipule la nacelle depuis la plateforme, tandis qu’un autre reste au sol pour le guider et intervenir en cas de nécessité).
  • Les nacelles de type 2 (camions nacelles PL et VL) demandent la présence de trois personnes (un opérateur dans la nacelle, le conducteur de l’engin porteur et un troisième intervenant pour aiguiller l’opérateur).
  • Les nacelles de type 3 (nacelles ciseaux et nacelles articulées) nécessitent l’intervention de deux personnes (une dans le panier et une au sol pour le guider).

Les équipements de sécurité complémentaires pour les nacelles élévatrices

En France, le harnais anti-chute complet n’est pas obligatoire, étant donné qu’une nacelle élévatrice est considérée comme un équipement de protection collective. Cependant, le port du harnais est fortement recommandé, car cet équipement de sécurité individuelle protège l’opérateur en cas de chute. Celle-ci peut se produire à la suite d’un déséquilibre brutal de la nacelle, ce qui peut avoir pour conséquence d’éjecter le travailleur hors de la nacelle. Le port du casque fait également partie des éléments de sécurité et il existe des équipements de sécurité complémentaires, tels que :

  • La potence de levage qui sert à soulever des charges hors du panier de travail.
  • le panier de levage qui facilite le travail de l’opérateur et évite qu’un matériel vienne à tomber.
  • le panier rotatif qui élargit l’amplitude d’action.
  • Le porte-outil qui s’accroche au garde-corps, libérant ainsi de la place sur le panier.


Facilitez vos achats et développements de produit en Asie, Europe et au Moyen-Orient
Expédition de colis depuis l’étranger : quelles sont les règles à connaître ?