Le covoiturage a-t-il toujours le vent en poupe ?

Diverses alternatives existent pour se déplacer lors d’un voyage. De par les divers avantages qu’il offre, le covoiturage est devenu assez populaire chez les personnes qui aiment voyager librement. L’est-il toujours autant ? Découvrez-le en suivant cet article.

Le covoiturage, c’est quoi ?

Le covoiturage est un mode de transport très pratique et destiné à des personnes désirant partager un trajet commun en voiture automobile, sans pour autant prendre le bus. A la différence des moyens de transport communs, le frais demandé aux passagers ne servira qu’à diminuer les différents frais durant le voyage à l’instar du parking, de l’essence ou de l’assurance.  Toutes ces dépenses sont inclues dans le coût du trajet.

Les avantages du covoiturage

Le covoiturage est économique, il réduit les coûts de voyage ensemble. De plus, il s’agit d’une pratique écologique puisque le covoiturage permet de réduire les embouteillages et, par la suite, de réduire la pollution atmosphérique. C’est également une belle occasion de rencontrer d’autres personnes. Opter pour le covoiturage vous épargne du stress et de la fatigue rencontrer lorsque vous êtes au volant.

Covoiturage : les conditions et les différents types

Le covoiturage, considérée comme une activité non professionnelle, est régie par certaines conditions. Pour que le frais de transport ne soit pas trop élevé, le conducteur n’a pas le droit de faire des bénéfices, d’autant plus qu’il s’agit d’un trajet commun et non uniquement à la demande des passagers. Toutes les dépenses doivent donc être inclues dans le frais dès le début. Pour éviter les mauvaises surprises, il faut demander au centre des impôts les justificatifs requis concernant la déduction des revenus en cas d’option pour les frais réels. Le conducteur doit être assuré et être en possession de son permis de conduire. S’il utilise sa voiture de fonction, il est obligatoire de bien vérifier si le contrat d’assurance couvre le covoiturage. Vérifier que le contrat d’assurance permet à un autre passager de prendre le volant pendant le long trajet est également nécessaire si le cas se présente.

Trois types de covoiturage sont accessibles. Il s’agit du covoiturage par alternance consistant, pour deux conducteurs, d’effectuer le trajet à tour de rôle avec leur voiture respective. De son côté, le covoiturage régulier désigne un conducteur qui fait un même trajet tous les jours ou une fois par semaine et de façon assez régulière. Le covoiturage occasionnel, quant à lui, se fait en général, sur une longue distance et est souvent sollicitée pour les vacances. Pourquoi ne pas changer vos habitudes et opter pour le mode de covoiturage qui vous convient ?

Location de voiture entre particuliers : un phénomène grandissant dans les zones urbaines
Zoom sur les nouveaux modes de transports urbains éco-responsables